Taillis sous futaie ou avec réserves

Bruno GRANGE

La gestion de la forêt privée

La Grande Béole

41200 VILLEHERVIERS

FRANCE

Tél. 02 54 76 67 78

Messagerie : bruno.grange@free.fr

Pour nous contacter :



















Le taillis sous futaie est composé d'un taillis en sous étage et d'une futaie peu dense à l'étage dominant. Le taillis est toujours feuillu et la futaie peut être feuillue ou résineuse.


Ce mode de traitement était beaucoup utilisé jusqu'à la deuxième guerre pour la production de bois d'œuvre de qualité moyenne à médiocre et pour la production de bois de chauffage (ou d'industrie).


Depuis plusieurs dizaine d'années, les besoins en bois de chauffage ont diminué, et le bois d'œuvre issu de cette sylviculture n'offre pas une qualité suffisante. C'est pourquoi la majorité des TSF ne sont plus de « vrai TSF » mais sont souvent des taillis avec réserves plus ou moins riches.

Conduite des taillis sous futaies :

La conduite de ces peuplements est assez simple. Il s'agit de procéder à une coupe presque rase du taillis tous les 20 à 30 ans. Cette durée, appelée rotation, varie principalement en fonction des essences composant le peuplement, de la station, et du diamètre des arbres que l'on veut exploiter. Lors de cette coupe, il sera marqué en réserve (arbre non coupés) 60 baliveaux, 30 modernes 15 anciens par hectare. Tous les autres arbres seront coupés et commercialisés. Il est parfois difficile de réserver 60 baliveaux correctement répartis. On réservera alors des brins de taillis (futaie sur souche) ou on procèdera à une plantation de grands plants (âge inférieur et problèmes de concurrence avec le taillis)


Choix de la surface à régénérer :

S=surface totale des TSF, R= rotation retenue


Surface moyenne annuelle à régénérer = S/R

Google